Insémination artificielle Tunisie - Prix IAC pas cher

IAC Tunisie : insémination artificielle à prix pas cher

IAC Tunisie (insémination artificielle) : Qu’est-ce que c’est ?

IAC Tunisie ou insémination artificielle Tunisie est définie comme étant une technique de procréation assistée sans douleurs et avec des résultats très satisfaisants. Elle consiste à déposer le sperme au niveau de l’utérus par un cathéter. En d’autres termes, L’IAC Tunisie est l’introduction dans l’utérus, le jour de l’ovulation, des spermatozoïdes préparés à l’avance.

Insémination artificielle prix Tunisie

Si vous êtes intéressé par une insémination artificielle prix pas cher en Tunisie, Privilège Esthetic vous permet de profiter d’un tarif insémination IAC Tunisie tout compris. En effet, il s’agit d’un tarif réduit qui inclut le cout de l’insémination et les frais du séjour post opératoire. Pour savoir combien coute une insémination artificielle en Tunisie, n’hésitez pas de nous contacter pour demander un devis personnalisé et gratuit.

IAC Prix (€) Durée (jours)
Insémination artificielle 1150  
Insémination artificielle avec séjour 1700 10

IAC Tunisie : A qui est-elle destinée ?

L’IAC peut être proposée au couple qui souffrent des syndromes suivants :

-Une infertilité inexpliquée.

-Des troubles de l’ovulation, après échec d’une stimulation ovarienne simple

-Un obstacle au niveau du col de l’utérus

-Une endométriose modérée

-Une infertilité masculine modérée

-Des troubles de l’éjaculation

-Un risque viral (VIH, hépatite B et C)

Dans tous les cas, l’insémination artificielle nécessite chez la femme :

-Des taux normaux des hormones FSH, œstradiol et AMH

-Un nombre suffisant de follicules antraux (d’une taille comprise entre 5 et 9 mm)

-Une ou deux trompes perméables.

Chez l’homme : au minimum 500 000 à 1 million de spermatozoïdes mobiles et normaux.

Les examens préalables à l’insémination artificielle en Tunisie

Les conditions exigées pour une insémination artificielle en Tunisie sont :

-Une des trompes doit être perméable pour la rencontre des gamètes (ovule et spermatozoïdes) ;

-Un nombre suffisant de spermatozoïdes mobiles.

Pour cela, des examens peuvent être prescrits avant d’entreprendre une insémination artificielle :

-Chez la femme, il y a lieu d’associer en plus de l’examen clinique, des dosages sanguins pour vérifier les conditions hormonales et une hystérosalpingographie pour un examen de l’état de l’utérus et s’assurer donc que les trompes sont perméables ;

-Chez l’homme, l’absence d’infection virale sera vérifiée et un spermogramme analysera la qualité du sperme.

IAC en Tunisie : Les différentes étapes

L’insémination artificielle se déroule en plusieurs étapes :

La stimulation ovarienne : Elle n’est pas obligatoire, mais elle est fréquemment effectuée. Cette administration d’hormones par voie orale ou injectable est destinée au développement folliculaire et une ovulation de qualité avec généralement 2 follicules, ou même 3, contre un seul pour un cycle spontané, ce qui a tendance à optimiser les chances de fécondation. Durant toute la phase de stimulation, le développement folliculaire est suivi grâce à des échographies et de dosages hormonaux pour éviter une hyperstimulation ovarienne et par-delà une grossesse multiple.

Le déclenchement de l’ovulation : lorsque l’échographie montre 1 à 2 ou même 3 follicules matures d’un diamètre compris entre 14 et 20 mm2, un endomètre d’une épaisseur satisfaisante pour une bonne implantation de l’embryon et un taux d’œstradiol adéquat, l’ovulation est déclenchée avec une injection d’hormone.

Le recueil et la préparation du sperme : le sperme du conjoint sera recueilli après une abstinence de 2 à 3 jours. Il sera ensuite préparé en laboratoire pour procéder à la séparation des spermatozoïdes du liquide séminal et de ne garder que les spermatozoïdes normaux c’est-à-dire les plus mobiles. Les meilleurs taux de grossesse sont obtenus lorsque le nombre de spermatozoïdes mobiles progressifs inséminés (NSMI) est compris entre 1 et 10 millions.

L’insémination : 36 heures après le déclenchement de l’ovulation, l’insémination aura lieu. A l’aide d’un cathéter très fin,le médecin va déposer les spermatozoïdes à l’intérieur de l’utérus pour une insémination intra-utérine, ou plus rarement au niveau du col ou insémination intra-cervicale. Ce geste ne nécessite ni anesthésie, ni hospitalisation.

Insémination artificielle en Tunisie : Suites opératoires

-La patiente reprend ses activités quotidiennes dès la fin de la procédure.

-Aucun traitement et aucune précaution ne sont envisagés.

-Le test de grossesse ne peut être effectué qu’après environ 18 jours de l’insémination.

Insémination artificielle Tunisie : Résultats

Après la première tentative, les taux de réussite de l’insémination artificielle en Tunisie se situent entre 10% et 15%. Ils sont de 5% pour les femmes ayant dépassé l’âge de 42 ans. Il est recommandé, en cas d’échec, de laisser passer un cycle ou deux, avant d’envisager une autre tentative. Le taux de réussite atteint 60% après 4 inséminations. A savoir le nombre de tentatives nécessaires pour obtenir une grossesse. Si après ces inséminations, la grossesse n’est pas atteinte, il est possible d’avoir recours à une autre technique comme la FIV.

IAC Tunisie : Les risques

-Des risques liés à la stimulation ovarienne

-Un syndrome d’hyperstimulation ovarienne

-Une grossesse multiple.

-Des risques liés à l’insémination :

-Infections pelviennes ou vaginales.

-Réactions allergiques.

-Réactions immunologiques

-Des risques liés à la grossesse :

-Fausse couche

-Grossesse ectopique.