Changement prothèses mammaire Tunisie | Privilège Esthetic

Changement prothèses mammaire en Tunisie à prix pas cher

Plusieurs cas de figure peuvent amener à un remplacement des prothèses mammaires en Tunisie. Certaines femmes ont déjà des implants et souhaitent changer la taille de leurs prothèses mammaires.

Généralement, le remplacement des implants mammaires en Tunisie intervient suite à un problème de rétraction capsulaire qui se traduit par un sein trop dur, de rupture des prothèses mammaires ou d’une malposition des implants.

Il est dans ces derniers cas obligatoire de procéder à un changement des prothèses mammaires en Tunisie si elles sont déjà été implantées depuis de nombreuses années.

Prix changement de prothèses mammaires Tunisie :

Un prix attractif de 2400 € pour un séjour de 4 nuitées, pratiqué pour le changement de prothèses mammaires en Tunisie avec une formule toute charge comprise (chirurgien, anesthésiste, implant, clinique, hôtel, soins…).

Changement de prothèses mammaires Tunisie : Pourquoi ?

Après l’implantation d’une prothèse mammaire, le corps humain a tendance à fabriquer une capsule fibreuse qui isole la prothèse mammaire en question du tissu environnant. Ce phénomène de rétraction capsulaire est tout à fait normal et se passe chez toute les femmes. Cette rétraction capsulaire devient de plus en plus importante avec le temps et peut donc entraîner une déformation du sein, qui sera douloureuse.

Cette rétraction peut aussi provoquer une rupture de la prothèse mammaire. Il convient donc dans ce cas de remplacer les prothèses mammaires.

Changement de prothèses mammaires en Tunisie : Quand faut-il le faire ?

Il n’y a pas de règlement bien établie qui détermine quand procéder au remplacement des implants mammaires. Si le diagnostic de rupture d’une prothèse mammaire, constaté par un examen radiologique, est une indication absolue, il n’existe pas de durée de vie des prothèses à ne pas dépasser. Il est tout à fait conseillé de consulter votre gynécologue pour un examen annuel afin d’évaluer la situation.

Si la palpation des seins est normale et le bilan radiologique, conseillé après dix ans, ne révèle aucune rupture, il n’y a pas lieu de remplacer des prothèses.

Avec les anciennes prothèses mammaires en gel de silicone liquide il est possible d’avoir une durée de vie des prothèses d’une dizaine d’années. Les nouvelles prothèses mammaires, en gel de silicone cohésif, vont profiter d’une durée de vie plus longue.

Quelle est la procédure pour le remplacement des implants mammaires en Tunisie ?

Le retrait de la prothèse mammaire sera réalisé via une incision dans le sillon sous mammaire qui peut même reprendre l’ancienne cicatrice d’implantation. Cette voie facilite le nettoyage de la cavité en cas de rupture de la paroi de la prothèse mammaire.

Si le sein était fort dur suite à la rétraction capsulaire péri prothétique, il sera utile d’enlever cette capsule avant de mettre la nouvelle prothèse. Dans le cas où le sein est tombant, une mastopexie à savoir une remontée des seins y sera associée.

Si la patiente ne veut plus mettre de nouvelles prothèses, il faudra dans certains cas de pratiquer une exérèse cutanée qui est une ablation d’une partie de la peau pour améliorer la forme du petit sein résiduel.

Opération de remplacement des prothèses mammaires en Tunisie : Comment ça se passe ?

La consultation

Pendant le premier rendez-vous, le chirurgien examinera la patiente et la conseillera selon son souhait ou non de remettre de nouvelles prothèses mammaires. Il sera décidé d’un commun accord du type d’implant et de la position, la mieux adaptée à sa physionomie.

L’intervention proprement dite

L’intervention de remplacement des implants mammaires est réalisée sous anesthésie générale en clinique. La durée du séjour est de 4 nuitées. Il faut compter une heure pour l’opération, l’endormissement et le réveil. Selon le geste chirurgical, des drains aspiratifs seront placés pour un maximum 24h.

Les nouveaux implants ou prothèses mammaires en Tunisie peuvent être introduits de 3 manières différentes : par l’aréole, par le pli du sein ou par une incision dans l’aisselle. Chaque type d’intervention a ses avantages et ses inconvénients. Mais pour une raison esthétique, le chirurgien utilisera dans la mesure du possible l’ancienne voie pour ne pas infliger d’autres cicatrices.

Par l’aréole : C’est le type d’incision le plus pratiqué par les chirurgiens. L’incision est réalisée par l’aréole et laisse une cicatrice peu visible. L’importance de l’incision est déterminée par la largeur de l’aréole. Cette technique est donc plus restrictive par rapport à l’ampleur de la prothèse mammaire. Des augmentations importantes avec une prothèse au gel de silicone cohésif ne sont de ce fait pas toujours possible de cette manière.

Par le pli du sein : Les prothèses mammaires en Tunisie plus importantes peuvent également être introduites à l’aide de cette technique.  La cicatrice est très peu visible puisqu’elle se trouve dans le pli sous le sein.

Par une incision dans l’aisselle : C’est une technique rarement pratiquée : une augmentation des seins peut être effectuée par l’aisselle, mais les implants auront tendance à se déplacer vers le haut. Cette cicatrice ne se trouve pas sur le sein et donc n’attire pas l’attention.

Suites opératoires

Les plaies seront recouvertes par un pansement plastifié vous permettant de prendre une douche dès le lendemain de l’opération de remplacement des prothèses mammaires. Les fils de suture sont résorbables et ne doivent donc pas être enlevés.

Il faut compter plusieurs semaines pour obtenir le résultat définitif.

Sensations possibles après l’opération

Les tiraillements dans la poitrine sont un état normal surtout si l’implantation est sous musculaire et si la taille de la prothèse est importante. En cas de douleur non contrôlée, nous restons bien entendu à votre disposition pour vous accompagner et intervenir si nécessaire.

Suivi avec votre chirurgien

Après l’opération, il est indispensable d’avoir un suivi par le chirurgien qui vous a opérée.

Quels sont les risques liés au remplacement de la prothèse mammaire ?

Il y a très peu de complications liées au remplacement des prothèses mammaires. Elles sont rares mais doivent être signalées prendre votre décision en toute connaissance de cause.

Comme dans toute intervention chirurgicale, il est possible de constater un saignement ou une infection. Mais la compétence du chirurgien et la qualité de la clinique permettent de rendre ces risques peu fréquents.

Dans le cas où une mastopexie (remontée des seins) doit être associée, il y aura aussi des risques de retard de cicatrisation et de baisse de sensibilité de l’aréole.

Enfin, malgré l’utilisation de nouvelles prothèses en gel de silicone plus cohésif (moins liquide), il existe toujours un risque, d’avoir de nouveau des seins plus durs suite à la rétraction de la capsule se formant autour de la prothèse (péri prothétique).